Les travaux de jardinage ouvrant droit à réduction ou crédit d’impôt

Les services d’aide à la personne touchant au jardinage peuvent vous faire bénéficier d’avantages fiscaux. Cela s’avère aussi intéressant pour faire entretenir votre jardin par un vrai professionnel qui fera par conséquent un travail de qualité. On vous dit comment y accéder et les plafonds de ces avantages fiscaux.

Les avantages de confier l’entretien de son jardin à un professionnel

Dès que votre jardin dépasse une certaine superficie, l’entretenir au quotidien peut s’avérer prenant, éreintant et difficile. De plus, tout le monde n’a pas forcément les bons gestes pour tailler une haie avec un bon outillage de jardin, élaguer les arbustes ou planter des arbres et les différentes plantes. Vous pouvez vous épargner tout cela surtout si vous avez un certain âge en sollicitant l’aide d’un professionnel des espaces verts. Non seulement cela vous fera gagner du temps et vous permettra d’avoir des contraintes en moins, mais surtout cela peut s’avérer bien moins coûteux que de faire les travaux soi-même.

Vous pouvez ainsi bénéficier d’un crédit d’impôt ou d’une réduction de l’impôt sur le revenu (déduction d’un montant de l’impôt à payer) selon les cas lorsque vous employez une personne pour prendre soin de votre jardin. Les travaux concernés sont les petits travaux d’entretien de votre jardin.

Les détails des avantages fiscaux pour les travaux d’entretien de votre jardin

Les avantages fiscaux accordés pour l’entretien de votre jardin par un professionnel peuvent prendre la forme d’un crédit d’impôt ou d’une réduction de l’impôt sur le revenu. Il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt lorsque le particulier sollicite lui-même l’aide d’un professionnel, d’une association, d’une entreprise ou d’un organisme. La réduction de l’impôt intervient quant à elle lorsque le particulier sollicite l’aide d’un professionnel pour un ascendant. Notez que les personnes à la retraite peuvent avoir droit à une réduction d’impôt seulement.

Les dépenses relatives à l’entretien du jardin sont plafonnées à 5000 €. La réduction de l’impôt sur le revenu est à hauteur de 50% de la totalité des dépenses engagées pour faire entretenir son jardin. Si le particulier a droit à d’autres avantages fiscaux et qu’il a par exemple sollicité un autre service d’aide à la personne, les frais totaux ne peuvent excéder 12 000€. Ils sont majorés de 1500€ par enfant à charge, par personne faisant partie du foyer fiscal, âgée de plus de 65 ans ou par ascendant de plus de 65 ans lorsque le contribuable supporte les frais d’entretien de jardin de son ascendant.